Vous êtes victime de violence et de maltraitance ? Voici des contacts qui peuvent vous être utiles.

Contacts d’urgence à votre disposition 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 en France

Ces numéros sont utilisables en France (à l’exception du 112 qui est utilisable dans toute l’Union européenne). Si vous voyagez à l’étranger, renseignez-vous sur les numéros d’urgence à composer.

Le 15 (depuis un téléphone portable ou fixe) : numéro qui vous permet de joindre le SAMU, le service d’aide médicale urgente. Vous serez mise en relation avec un médecin chargé de gérer l’aide médicale urgente.

Le 18 (depuis un téléphone portable ou fixe) : numéro pour joindre les Pompiers.

Le 17 (depuis un téléphone portable ou fixe) : numéro pour joindre la Police et la Gendarmerie. C’est le numéro à composer si vous faites l’objet d’une agression ou êtes témoin d’une agression.

Le 114 (uniquement par SMS ou fax) : numéro d’appel d’urgence pour les personnes avec des difficultés à entendre ou à parler.  Ce numéro peut être utilisé pour toutes les urgences (médicales, incendies, agressions…).

Le 112 : numéro d’urgence européen. Il est valable dans toute l’Union européenne y compris la France. Ce numéro peut être utilisé pour toutes les urgences (médicales, incendies, agressions…).

Le 3117 : Alerte SNCF. C’est le numéro à utiliser pour tout type d’urgence (urgences médicales, agressions, etc.) sur le réseau SNCF. Ce numéro peut également être utilisé dans tous les transports en commun de l’Île-de-France. Vous pouvez également contacter le service d’urgence SNCF par sms : 31177.

Structures d’aide aux victimes de violences et de maltraitance

Les contacts qui suivent ne traitent pas les situations d’urgence vitale ; il s’agit de permanences exploitées par des organismes publics ou des associations pour procurer écoute, assistance et orientation aux victimes de violences et maltraitance.

  • Le 3919 : Violences Femmes Info. Ce numéro, opéré par la Fédération Nationale Solidarité Femmes, écoute, informe et oriente les femmes victimes de violences, ainsi que ainsi que les professionnel.le.s, les proches ou les témoins de violences faites à des femmes. http://www.solidaritefemmes.org/
  • Le 0 800 05 95 95 : Viols Femmes Informations. Cette permanence proposée par le Collectif Féministe Contre le Viol apporte aux personnes qui ont subi des violences sexuelles écoute, soutien et information sur les différentes démarches à entreprendre. http://www.cfcv.asso.fr
  • Le 01 45 84 24 24 : Violences faites aux femmes au travail. Cette permanence est proposée par l’Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT). http://www.avft.org
  • Le 119 : Enfance en danger. Ce numéro est chargé de recueillir les appels de mineurs en danger ou en risque de l’être et de toute personne confrontée à un risque de mise en danger d’enfant. http://www.allo119.gouv.fr.
  • Le 39 77 : numéro d’alerte sur les risques de maltraitance envers les personnes âgées et les adultes handicapés. Il est géré par la Fédération 3977 contre la maltraitance. http://www.le3977.info/
  • Le 08 842 846 37 : 08 Victimes. Numéro d’appel pour toutes les victimes d’infractions, quelle que soit la forme de l’agression ou le préjudice subi, pour informer les victimes sur leurs droits et les orienter vers les associations d’aide aux victimes de proximité. Il est géré par France Victimes, la fédération nationale des associations d’aide aux victimes et de médiation. http://www.08victimes.fr

Vous pouvez également vous adresser aux structures suivantes :

  • CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles : le CNIDFF agit pour l’accès aux droits pour les femmes, la lutte contre les discriminations sexistes et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. http://www.infofemmes.com
  • MFPF – Mouvement français pour le planning familial : le MFPF agit auprès des pouvoirs publics pour faire reconnaître les droits des femmes à la maîtrise de leur fécondité (contraception, avortement) et lutte pour l’élimination de la violence sexiste. http : //www.planning-familial.org
  • Fédération nationale GAMS : la Fédération nationale GAMS est engagée dans la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles et plus particulièrement les mutilations sexuelles féminines, les mariages forcés et/ou précoces, les autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des filles. www.federationgams.org

Structures locales de soutien aux femmes victimes de violences

Il existe de nombreuses structures de soutien à travers la France pour les femmes victimes de violence et nous ne pouvons pas toutes les indiquer ici. Vous pouvez rechercher la structure la plus proche de chez vous sur l’un des sites suivants :

La liste des associations spécialisées dans l’accompagnement des femmes victimes de violences est disponible sur le site de la Fédération Nationale Solidarité Femmes : http://www.solidaritefemmes.org/nous-trouver